google-site-verification=VCYiLSIhpkt74e8Hcc2HC3HAp2sFXdZq3YN8tBGOyh0

Campagne de vaccination en Essonne

Le début de l'année 2021 est marqué, dans notre lutte contre la pandémie de Covid-19, par le lancement d'une campagne de vaccination dont le succès doit nous permettre de sortir de la crise sanitaire que nous connaissons.

Afin d'y parvenir, la mobilisation et la coordination des efforts des services de l'Etat et des collectivités territoriales est nécéssaire afin d'offrir à nos concitoyens, dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions d'accessibilité la possibilité de se faire vacciner.

La campagne de vaccination a débuté le 5 janvier dans le département, au centre hospitalier de  Corbeil-Essonnes à destination des personnels de santé âgés de plus de 50 ans et de ceux présentant des comorbidités. Les centres hospitaliers de Longjumeau et Etampes ont entammé la même démarche quelques jours plus tard, avant de l'élargir aux résidents des EHPAD adossés à leurs structures.

Le mercredi 13 janvier, 2 premiers centres de vaccination, hors structures hospitalières, ont ouvert à MASSY et MONTGERON, avec le soutien des municipalités et du Conseil Départemental. Ceux-ci ont vocation, dans un premier temps, à vacciner aux aussi les personnels de santé.

Dès aujourd'hui, le 18 janvier, la campagne de vaccination entrera dans une nouvelle phase pour s'étendre, d'une part auprès de 9000 résidents d'EHPAD et structures assimilées non adossées à des structures hospitalières, et d'autre part aux 80 000 personnes âgées de plus de 75 ans résidant en dehors de ces structures.

Afin de mettre en oeuvre cette nouvelle phase de vaccination dans le département , 14 centres de vaccination supplémentaires vont ouvrir dans les communes suivantes:

18 janvier:
* Igny
* Longjumeau
* Gif-sur-Yvette
* Athis-Mons
* Brunoy
* Nozay
* Savigny / Orge
* Sainte Geneviève des Bois
* Evry-Courcouronnes
* Brétigny / Orge
* Dourdan

25 janvier:
* Cerny
* Limours
* Arpajon
 
L'implantation de ces centres à été établie par le Préfêt et l'Agence Régionale de Santé, en concertation avec le Conseil Départemental et l'UME, sur la base des propositions remontées par les communes volontaires, au regard de la répartition de la population concernée par la vaccination et de la maturité des dossiers présentés, ainsi que de la disponibilités des professionnels de santé, permettant une ouverture immédiate.

Toujours le 18 janvier, avec le soutien du Conseil Départemental et du SDIS, une unité temporaire de vaccination se déplacera dans les communes du Sud du département, afin de se rapprocher des personnes âgées de plus de 75 ans résidant en zone rurale.
Plusieurs autres communes ont proposé d'accueillir un centre de vaccination, et se sont organisées en conséquence, en lien avec les professionnels de santé. Cette réactivité et cette volonté d'agir sont déterminantes afin de permettre la montée en puissance de l'organisation vaccinale dans le département. De nouveaux centres pourront donc être ouverts au cours des prochaines semaines, sous l'autorité du Préfêt et de l'ARS.
La liste des centres de vaccination sera régulièrement mise à jour sur le site de la Préfecture, ainsi que celui de l'ARS Ile de France, et le site sante.fr

Les personnes de plus de 75 ans pourront s'inscrire dans n'importe quel centre de vaccination du département, par téléphone en appelant directement le centre concerné, ou en contactant le numéro vert 0800 009 110 ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h qui oriente directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination choisi, ou encore sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pour chacun des centres (type Doctolib, Maiia, Keldoc).

La présence de médecins étant systématiquement prévue dans les centres de vaccination, il n'est pas nécessaire de disposer d'une prescription pour effectuer la démarche de vaccination. Toutefois, l'établissement préalable d'une prescription par le médecin traitant peut simplifier la consultation prévaccinale au sein du centre de vaccination.

Afin que la plus grande transparence entoure cette campagne de vaccination, un point d'avancement hebdomadaire dans le département sera rendu public.



 

Eric JALON, Préfêt de l'Essonne
Francisque VIGOUROUX, Président de l'UME
François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental de l'Essonne

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.