Prévention intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et non irritant : il est donc indétectable par l’Homme. Sa présence résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fioul ou encore à l’éthanol. Il prend la place de l’oxygène dans le sang et peut être mortel en moins d’une heure.


Les maux de têtes, nausées, vertiges et troubles visuels sont ainsi les premiers symptômes d’une intoxication. 

Avec 480 personnes intoxiquées en 2017, l’Ile-de-France est, régulièrement, la région la plus touchée par les intoxications au monoxyde de carbone. D’après les signalements transmis à Santé Publique France, 14 épisodes d’intoxication sont survenues dans le département de l’Essonne, intoxiquant 36 personnes, parmi lesquelles 31 ont été hospitalisées, aucune n’étant heureusement décédée. Il a également été observé que plus de 93% de ces épisodes ont eu lieu dans l’habitat, et aucun en établissement recevant du public.

A l’approche de la saison hivernale, soyez particulièrement vigilants afin d’éviter les risques d’intoxications collectives et individuelles.

Les gestes simples de prévention à respecter sont les suivants :

* Faites vérifier et entretenir chaque année par un professionnel qualifié vos installations de chauffage, de préférence avant la saison hivernale
A l’occasion de cet entretien, faites vérifier et ramoner les conduits permettant l’évacuation des gaz issus de ces installations de chauffage

* Veillez à bien ventiler votre logement : aérez quotidiennement et n'obstruez jamais les grilles de ventilation

* Respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant

* Proscrivez l’utilisation de moyens de chauffages non adaptés tels que les barbecues et les braseros

* Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments

* Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.